Sacré potager

par atelier barda

Sacré potager

Architectes : Patrick Morand, Antonio Di Bacco, Cécile Combelle et Julien Pinard; de l'atelier barda_architecture, Montréal (site Web); en collaboration avec Lyne Bellemare.
Client : Festival international de jardins des Jardins de Métis, Grand-Métis (site Web).
Endroit : Jardins de Métis, Grand-Métis, Gaspésie.
Matériaux notables : Végétation, couleur blanche.
Type de projet : Jardin.
Année : 2013.

Une dizaine de petits autels avec lampions sont éparpillés dans une clairière. À côté de chacun pousse un légume avec une signification particulière : parfois indigène, parfois rare, parfois oublié. Sacré potager propose une réflexion sur cet héritage méconnu et sur la diversité alimentaire qu'il permet.

Description du projet, selon le Festival international de jardins des Jardins de Métis :

Depuis toujours, les hommes ont laissé l’empreinte de leurs croyances, de leurs coutumes et de leur foi au travers des monuments qu’ils ont érigés et qui façonnent les paysages. Les « reposoirs » en bois de ce jardin évoquent autant les oratoires au croisement des chemins de campagne que les autels aménagés jusque dans les parcelles privées de nos demeures.

L’installation propose d’entraîner le visiteur dans une fiction poétique du côté « sacré » du patrimoine potager et culinaire. Légumes rares, anciens, autochtones, cet héritage s’amenuise, parfois mis à mal par des procédés de sélection, de production et de commercialisation développés par nos sociétés modernes.

Les bougies votives, ornant les présentoirs et personnalisées à l’image des différents légumes oubliés, sont autant d’invitation à faire une offrande en faveur de leur retour dans les potagers et sur les étals. Joli clin d’œil mêlant profane et sacré, le jardin est aussi un moyen d’apprentissage qui cherche à nous sensibiliser et à valoriser la biodiversité.

Biographie des concepteurs, selon le Festival international de jardins des Jardins de Métis :

L’atelier barda se questionne sur les transformations contemporaines des territoires et cherche des réponses prospectives à l’échelle humaine pour différents lieux et usagers.

Fondé par les architectes Cécile Combelle, Antonio Di Bacco, Patrick Morand et le designer/infographiste Julien Pinard, l’atelier barda prône une approche ludique dans l'élaboration de solutions qui se veulent avant tout simples et poétiques, et valorise une démarche qui se nourrit des rencontres et des contextes singuliers.

Atelier barda élabore depuis sa création différents projets et concours, de l’installation à l’espace urbain, pour lesquels il a été récompensé à plusieurs reprises tant au Québec qu’à l’international. S'appuyant sur les analogies et les référents mêmes de l'inconscient collectif, ses collaborateurs axent leur travail autant sur la construction et l’expérimentation que sur la recherche. 

Voir aussi :

  • Fiche du projet, sur le site Web de l'atelier barda_architecture.
  • Fiche du projet, sur le site Web du Festival international de jardins des Jardins de Métis.