Résidence Rosenberry

par Les architectes FABG

Résidence Rosenberry

Architectes : Les architectes FABG, Montréal (site Web).
Endroit : Sutton, Montérégie.
Superficie : Environ 200 m² (2000 pi²).
Étages : 2 niveaux.
Matériaux notables : Panneaux d'aluminium laqué noir (revêtement) et planches de cèdre blanc (revêtement).
Type de projet : Résidentiel intergénérationnel.
Réalisation : 2015.

Photographe : Steve Montpetit, Montréal.

Les architectes FABG, reconnus pour leur savoir-faire dans le domaine de l'architecture institutionnelle – voir, à ce sujet, la magnifique salle multifonctionnelle de Mont-Laurier – mettent ici leur expertise à profit dans la réalisation d'une résidence intergénérationnelle pour une famille de Sutton, dans les Cantons-de-l'Est.

Description du projet par ses architectes :

Cette maison située sur un vaste terrain boisé à proximité du village de Sutton dans la région des Cantons de l’est a été conçue comme une résidence secondaire bi-générationnelle pour un financier expatrié en Asie et ses parents demeurés à Montréal qui s’y retrouvent lors de vacances familiales communes en hiver comme en été.

Les aires communes, cuisine, salle à manger et séjour, s’enchaînent au rez-de-chaussée pour former un espace ouvert et lumineux avec, à son bout, les espaces privés des parents.

L'étage, réservé au fils, comporte un salon, des chambres d’invités, une terrasse et une chambre principale offrant une vue dégagée sur le mont Sutton.

Les deux ailes ont été disposées à angle droit afin de minimiser la transmission de bruit d’un étage à l’autre pour des occupants vivant à des rythmes différents et devant s’adapter à un décalage horaire de douze heures.

La maison, assise sur un podium comprenant une piscine et une terrasse gazonnée, est revêtue de panneaux d’aluminium laqué noir avec des accents de planches de cèdre blanc brut. La structure mixte combine charpente de bois, profilés d’acier et planchers de béton incorporant un système de chauffage radiant alors que le vitrage du mur-rideau et des fenêtres comporte une pellicule à faible émissivité.

Source : FABG / v2com.

ERRATUM – La version originale de cet article attribuait à FABG la paternité du Fabricatoire de la Tour Wellington. C'est plutôt le collectif WeArt et la SHED architecture qui sont à l'origine du concept architectural de ce projet. Le lien a depuis été retiré de l'article.

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :