Résidence du Tour

par Clairoux

Résidence du Tour

Designers : Frédric Clairoux et Julie Lafontaine, de Clairoux, Montréal (site Web), avec l'aide d'Architecture Open Form, Montréal (site Web).
Endroit : Laval.
Superficie : 265 m² (2850 pi²).
Matériau notable : Couleur blanche.
Type de projet : Rénovation résidentielle.
Année : 2014.

Source : v2com.

Le mandat confié aux créateurs de Clairoux était de remettre au goût du jour cette luxueuse résidence du milieu du XXe siècle sans lui enlever sa personnalité. Pour y arriver, Frédric Clairoux et Julie Lafontaine ont épuré l'espace en utilisant des tons de blanc et en faisant appel à un décor minimaliste qui met en valeur l'architecture d'origine. Cette dernière est aussi rehaussée par l'usage parcimonieux de longues lignes qui insiste sur l'horizontalité caractéristique du design des années 1950.

Description du projet par ses designers :

Résidence familiale depuis plusieurs décennies, notre mandat était de transformer cette construction du milieu du XXe siècle en maison contemporaine. La résidence est la propriété de la famille depuis des décennies. Beaucoup de souvenirs y sont restés [et] la maison devait poursuivre avec une âme familiale. En débutant, nous avions un canevas intéressant inspiré du « prairie style », bien qu’abandonné une fois à l’intérieur. Le style de la maison traçait la ligne directrice de notre création. En collaboration avec les architectes d’Open Form, nous sommes parvenus à créer un espace sobre et élégant en communion avec son environnement naturel.

La volumétrie et la perspective

Avant même de reconfigurer l’espace intérieur, l’architecte et nous avons appliqué les bases oubliées du « prairie style » en redonnant l’horizontalité à la ligne et en réintégrant le bois naturel. [...] L’exposition de la face sud a naturellement suggéré un agrandissement vitré sur 2 étages. La nature immédiate amenait également une ouverture de tout le coin sud-est de la maison, au cœur de l’espace de vie avec une vue imprenable sur le cours d’eau.

L’organisation de l’espace intérieur s’est fait en respectant une perspective horizontale avec des volumes simples, une circulation fluide et des matériaux clairs. Seule la pierre naturelle de l’énorme cheminée centrale a été conservée.

Élégance et sobriété

Nous voulions à tout prix éviter d’aller vers le côté aseptisé du blanc/noir, très utilisé en design depuis quelques années et nous avions la volonté de faire passer cette architecture du siècle dernier en un espace contemporain élégant et soigné. Notre approche est donc axée sur la nuance, un canevas clair mettant en valeur les lignes, les volumes et les matériaux. La cuisine est un exemple de l’union entre l’architecture basée sur la ligne horizontale et sur le design contemporain désiré par notre équipe.

Notre collègue Patrick Robichaud, décorateur d’intérieur, a poussé le design d’intérieur à un aménagement distingué tout en respectant les prémisses du projet. La sélection du mobilier et des accessoires déco [s'est faite] en étroite collaboration avec le propriétaire et, ensemble, ils sont arrivés à exprimer le côté sobre et élégant imaginé au départ. Une maison vit, elle se définit et quelques interventions déco continueront à peaufiner cette création.

Sans compromis

À nos yeux, un projet haut de gamme ne se traduit pas simplement par l’enveloppe budgétaire, mais plutôt par la liberté de création qu’un client peut nous apporter, par la confiance que celui-ci investit en nous et l’estime qu’il donne aux professionnels. C’est un privilège d’avoir participé à cet aménagement et nous l’en remercions. Le concept se voulait sans compromis, avec une réflexion sur chaque détail. Le défi n’a pas tout à fait été réalisé sans embûches mais le résultat est convaincant.

PARTAGEZ CET ARTICLE :