Résidence Arbalète

par APPAREIL architecture

Résidence Arbalète

Architectes : Kim Pariseau, Mariane Gourdeau et François Bodlet, d'APPAREIL architecture, Montréal (site Web).
Architecte paysagiste : Fanie Quenneville, Montréal.
Entrepreneur général : Marcel-Luc Verdon.
Endroit : Piedmont, Laurentides.
Superficie : 400 m² (4400 pi²).
Étages : 3 niveaux, incluant le sous-sol.
Matériaux notables : Bois, décor monochrome blanc-noir.
Type de projet : Résidentiel unifamilial.
Construction originale : 1922.
Construction : 2015.

Photographe : Mathieu Laverdière, Montréal.

Située dans les Laurentides, la Résidence Arbalète témoigne du parti pris de l'équipe d'APPAREIL architecture pour le design d'inspiration nordique. Ici, le décor est minimaliste et géométrique, mais l'ambiance reste chaleureuse et invitante, offrant aux occupants de cette maison quasi-centenaire un environnement renouvelé et apaisant.

Dès le vestibule d'entrée, les visiteurs sont accueillis par un magnifique escalier sculptural, dont l'oblique vient briser la forte horizontalité du bâtiment perceptible de l'extérieur. Ses contremarches ouvertes en atténuent cependant la massivité et permettent au regard de traverser l'espace.

Pièce centrale de la maison, la cuisine est organisée autour d'un grand îlot d'un blanc lustré. Le contraste avec la rusticité du plafond en vieux bois fait ressortir le caractère épuré de l'espace. L'accès à la dépense, à droite de la surface de cuisson, a été parfaitement intégré au design des armoires de cuisine. Un détail inspirant!

Le travail n'aurait pas été complet sans ce trait typique de l'architecture québécoise contemporaine : la véranda. Résultat d'un agrandissement précédent, elle a été revue par l'équipe d'APPAREIL architecture, lui donnant cette ambiance tant recherchée de pièce de transition entre l'intérieur et l'extérieur.

Description du projet par ses architectes :

APPAREIL architecture transforme une maison familiale de 1922 en une spacieuse résidence contemporaine tout en simplicité. La jeune firme montréalaise a été mandatée pour ce projet, consistant en la rénovation complète d’une maison dans les Laurentides. L’architecte Kim Pariseau et son équipe ont relevé le défi de créer une harmonie entre l’extérieur et l’intérieur, le tout avec une esthétique intemporelle et nordique.

Fort d’un désir de préserver leur patrimoine, les propriétaires actuels ont racheté la maison qui appartenait à des membres de la famille depuis des décennies. Le bâtiment, situé dans les Laurentides au nord de Montréal, était au départ une petite maison en bois construite en 1922 et ayant subi plusieurs transformations et agrandissements au cours des années.

Le mandat confié à APPAREIL architecture était de repenser l’aménagement et d’optimiser la superficie de la résidence, de lui insuffler une nouvelle vie tout en utilisant le potentiel de la maison d’origine. Les propriétaires souhaitaient également convertir le logement au deuxième étage pour en faire un vaste quartier des maîtres, la maison devenant ainsi unifamiliale et adaptée aux besoins d’un jeune couple.

La phase initiale du projet fut de réaménager le terrain complètement. De nombreux arbres ont été plantés au pourtour de la propriété de façon à offrir plus d’intimité et d’amortir le bruit provenant des routes avoisinantes. Les allées ont également été repensées, ainsi que l’orientation des ouvertures dans le but de maximiser la luminosité et les vues sur les montagnes.

La nouvelle façade, désormais ponctuée de grandes fenêtres, notamment vers l’arrière de la maison, permet une ouverture sur la forêt environnante. La sobriété de la forme et les lignes simples du bâtiment d’origine ont été mises de l’avant dans un esprit minimaliste. De par son horizontalité, l’architecture s’harmonise bien au paysage.

La sobriété continue à l’intérieur de la résidence. Le blanc est à l’honneur, afin de donner un look épuré mais lumineux. Des éléments, tels le plafond de la cuisine et l’épaisseur de certains murs, sont un clin d’œil au passé de la maison et de ses nombreuses transformations. Ils confèrent également un contraste intéressant avec le nouvel intérieur très contemporain. Un nouvel escalier relie le sous-sol à la mezzanine, en passant par le rez-de chaussée; Il permet maintenant à la lumière de traverser les étages et, de par sa couleur, devient objet de décoration à part entière.

Les espaces de vie ont été conçus pour accueillir famille et amis, dans une ambiance chaleureuse et conviviale, et où la nature fait partie intégrante du quotidien. Une véranda avec de larges fenêtres amovibles devient un agréable lieu de transition entre l’intérieur et extérieur, et permet aux résidents de profiter pleinement de cette spacieuse pièce supplémentaire en toute saison.

Un petit coin salon avec foyer y a été aménagé. Les lattes de bois offrent un contraste chaleureux à la façade extérieure noire, et s’inscrivent bien dans le style nordique imaginé par la firme.

« Le défi était de taille, mais conserver la richesse du patrimoine familial ne faisait aucun doute. Avec la créativité et l’audace de l’équipe d’APPAREIL architecture, nous avons métamorphosé la maison de troisième génération, devenant ainsi notre havre de paix avec sa vue à couper le souffle et ses souvenirs d’enfance. La demeure est aujourd’hui moderne et fonctionnelle, et en parfaite symbiose avec les éléments naturels qui l’entourent. » – Nicolas et Stéphanie, propriétaires.

Source : APPAREIL architecture.

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :