Promenade Fleuve-Montagne

par la Ville de Montréal

Promenade Fleuve-Montagne

Architectes et architectes de paysage : Lemay, Montréal (site Web).
Concepteurs lumière : Lightemotion, Montréal (site Web).
Designers industriels, mobilier urbain : Morrelli Designers, Montréal (site Web).
Responsables du volet « Montréal, ville intelligente » : Umvelt, Montréal (site Web).
Consultants en gestion de risques : Cosime, Montréal (site Web).
Gestion de projet et ingénierie : SMi, Montréal (site Web).
Client : Ville de Montréal (site Web).
Endroit : Arrondissement Ville-Marie, Montréal.
Étendue : 3,8 km.
Programme : Aménagement d'une promenade urbaine avec belvédère, rues piétonnes, trottoirs et passages piétonniers élargis, intersections réaménagées, infrastructures numériques sans fil, art public, plus de 150 arbres plantés et 89 cases de stationnement retirées.
Protections : En partie inclus dans l'Arrondissement historique et naturel du mont Royal, déclaré Site patrimonial par le gouvernement du Québec en 2005, et dans l'Arrondissement historique du Vieux-Montréal, déclaré Site patrimonial par le gouvernement du Québec en 1995.
Type de projet : Promenade urbaine, belvédère.
Coût du projet : 42,4 millions $ (financé par la Ville).
Ouverture prévue : 2017.

La Ville de Montréal va s'offrir un nouvel axe piétonnier pour son 375e anniversaire. La promenade Fleuve-Montagne, dont l'architecture est confiée à Lemay, reliera les deux arrondissements patrimoniaux de Montréal : celui du Vieux-Montréal et celui du mont Royal.

Le projet profite de travaux d'infrastructure déjà prévus dans les rues du centre-ville pour réaménager tout le trajet du Vieux-Port à la montagne, en suivant les rues McGill et Viger, la côte du Beaver Hall, la rue Saint-Catherine, l'avenue McGill College, les rues Sherbrooke et McTavish, ainsi que l'avenue des Pins.

Un design unifié et continu, formé de marquages au sol, de mobilier urbain, d'art public et  d'infrastructures numériques, devrait donner une cohésion d'ensemble au tracé. Des tables, chaises et bornes sans fil permettront aux résidents et touristes de s'y reposer et d'ainsi contribuer à l'animation des lieux.

La promenade est divisée en trois thèmes qui guideront son aménagement. Le tiers inférieur se concentre sur les origines et l'histoire de la métropole. Un segment bifurque vers le musée Pointe-à-Callière, lieu de fondation de la ville, tandis que l'axe principal permet au visiteur de découvrir la place d'Youville, où siégeait autrefois le Parlement de Montréal.

Le square Victoria sert de porte d'entrée pour la deuxième section de la promenade. La quotidienneté des Montréalais est à l'honneur dans cette portion qui traverse le centre des affaires de Montréal. La côte du Beaver Hall est transformée par un marquage au sol coloré, alors que l'avenue McGill College voit deux de ses quatre voies de circulation retranchées pour faire place à un espace public.

En gravissant une rue McTavish désormais piétonne, les visiteurs entrent dans le dernier tiers du parcours, celui-ci consacré à l'avenir de la métropole. Au coin de l'avenue des Pins, un belvédère est aménagé en surplomb du campus de l'Université McGill, offrant une vue imprenable sur le centre-ville. Le trajet se termine à l'entrée Peel du parc du mont Royal, où le promeneur peut continuer jusqu'au sommet de la montagne s'il le désire.

Les pourparlers avec les différents intervenants affectés par le projet devraient se poursuivre jusqu'en automne prochain. Les travaux sont prévus pour 2016 de façon à ce que les lieux soient prêts pour 2017.

Description du projet :

« Redonner l'accès au fleuve et améliorer celui du mont Royal sont pour nous des symboles forts et centraux, porteurs de notre vision du 375e anniversaire de Montréal. Cette promenade urbaine permettra de relier ces deux icônes de Montréal », a déclaré le maire de Montréal, Denis Coderre.

Relier la montagne au fleuve

Ce projet reliera deux lieux emblématiques de la Ville : le fleuve Saint-Laurent et le mont Royal. Destiné surtout aux piétons, il offrira des trajectoires dévoilant l'histoire, le patrimoine et la spécificité culturelle des territoires traversés, en plus de favoriser le verdissement et la socialisation.

Cette promenade « Fleuve-Montagne » sera réalisée d'ici mai 2017. Elle suivra un parcours allant du sud au nord : rue McGill, rue Viger, Côte du Beaver Hall, Place Phillips, rue Sainte-Catherine, avenue McGill College, rue Sherbrooke, rue McTavish et avenue des Pins.

Actuellement en phase de planification, le projet entrera en phase réalisation en juin 2015 pour les plans et devis, alors que les travaux devraient débuter à l'hiver 2016 pour se terminer en mai 2017.

Des travaux d'infrastructures souterraines

Le projet est financé par la Ville de Montréal, qui y consent 42,4 millions $, soit 31 millions pour le financement des travaux d'aménagement et 11,4 millions couvrant des travaux d'infrastructures souterraines sur la rue Sherbrooke et l'avenue du Docteur-Penfield.

Ces travaux sont nécessaires et étaient déjà prévus par le Service de l'eau, mais seront devancés pour s'intégrer à l'échéancier de la promenade urbaine « Fleuve-Montagne ». La Ville souhaite réaliser un chantier intégré et éviter des interventions futures demandant la démolition et la reconstruction des aménagements de surface.

Source : Ville de Montréal.

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :