Pavillon de Mode de l'UQÀM

par Rayside | Labossière

Pavillon de Mode de l'UQÀM

Architectes : Julia Lianis, chargée de projet principale, et son équipe de Rayside | Labossière, Montréal (site Web).
Client : Gestion Georges Coulombe, Montréal (site Web).
Locataire : Université du Québec à Montréal, Montréal (site Web).
Endroit : 280, rue Sainte-Catherine Est, arrondissement de Ville-Marie, Montréal.
Étages : 4 niveaux (incluant le sous-sol).
Programme : Salles de classe, ateliers, bureaux et services pour l'École supérieure de mode de l'UQÀM.
Matériaux notables : Acier (structure), béton (façade, structure) et brique (structure).
Type de projet : Institutionnel.
Ouverture : 2015.

Photographe : Nathalie St-Pierre.

Pour son 20e anniversaire, l'École supérieure de mode de l'ESG UQÀM et ses 500 étudiants ont droit à un nouveau pavillon : le Pavillon de Mode. Aménagée dans un immeuble du début du XXe siècle situé en plein cœur du campus central, l'École profitera de sa nouvelle proximité avec l'École des sciences de la gestion (ESG), à laquelle elle est rattachée, et la Faculté des arts, d'où proviennent nombre de ses professeurs.

Suite à une entente de longue durée, l'UQÀM est locataire de l'édifice pour les 15 prochaines années au moins. Le propriétaire de l'immeuble et maître d'œuvre des travaux est l'entreprise montréalaise Gestion Georges Coulombe, spécialisée dans la rénovation et le maintien d'édifices à forte valeur patrimoniale.

Les activités de l'École sont distribuées à travers les trois niveaux au-dessus du sol. La vitrine commerciale du rez-de-chaussée a été transformée pour présenter les travaux des étudiants, professeurs et diplômés du programme de mode. Les activités du centre de documentation se déroulent en arrière-plan.

Un étage a été ajouté aux deux niveaux existants pour augmenter le nombre de salles de classe disponibles. Construit en acier pour en alléger la structure, ce dernier étage, positionné légèrement en retrait par rapport à la façade principale, bénéficie de l'éclairage naturel abondant que lui procure son grand lanterneau.

Fondée en 1995, l'École supérieure de mode de l'ESG UQÀM est la seule institution d'enseignement québécoise à offrir un programme d'étude universitaire en gestion et design de la mode. 

Description du projet par le maître d'œuvre :

Un nouvel espace de création  et un milieu de vie étudiante voient enfin le jour, au 280, rue Sainte-Catherine Est, à Montréal, grâce à une vision déterminée de ce que doivent être la revitalisation d’un bâtiment et d’un quartier : une harmonieuse cohabitation en respect du quotidien.

Monsieur Georges Coulombe, président de Gestion Georges Coulombe, est maître d'œuvre de la revitalisation de cet ambitieux projet  conçu pour accueillir le nouveau pavillon de Mode de l’UQAM,  abritant l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM, en partenariat avec la Faculté des arts. La mission professionnelle de l’homme d’affaires n’est pas cousue de fil blanc. Depuis longtemps, on lui doit  la modernisation de nombreux bâtiments de notre patrimoine montréalais. Il ose réinterpréter les lieux. Il revisite de nouvelles formes  afin d’adapter les murs à notre mode de vie changeant. Sa vision redonne aux bâtiments une fierté d’expression dans tous les pans de leur architecture.

« Avec l’aide précieuse de la firme d’architecture Rayside | Labossière, nous avons travaillé à faire renaître un espace vivant et lumineux, qui se veut inspirant pour ceux qui le visitent au quotidien, notamment les enseignants et les étudiants. Leur collaboration de tous les instants et leur créativité nous auront entre autres permis de reconstruire une corniche décorative qu’ils ont découverte sur une illustration parue dans un article de La Presse en 1913. Voilà une belle reconnaissance de l’évolution de notre  temps  », explique monsieur Coulombe.

Revamper un pavillon alliant architecture et mode – un projet ambitieux

La réfection du bâtiment est très importante pour l’ardent défenseur du patrimoine architectural qu’est monsieur Coulombe, mais les créateurs qui le visitent au quotidien le sont tout autant. « Le nouveau pavillon de Mode de l’UQAM est un espace unique où l’architecture et la mode se rencontrent pour valser dans une démarche créative similaire, vers une esthétique au quotidien au profit du rayonnement montréalais », de dire Julia Lianis, architecte, MOAQ, chargée de projet principale chez Rayside | Labossière.

Contribuant au charme et au dynamisme du cœur du Quartier Latin, l’immeuble comporte de nombreuses particularités et a fait l’objet de plusieurs phases de rénovation afin d’en faire aujourd’hui un immeuble fonctionnel, préservant l’intégrité et le charme historique du lieu, tout en répondant aux exigences de l’École.

Un étage complet a été ajouté au bâtiment. « Cet étage offre une luminosité unique en raison d’un impressionnant lanterneau, en recul par rapport à la façade avant, faisant pénétrer la lumière du nord-ouest, ainsi que d’un mur-rideau maximal, en façade arrière, permettant à la lumière du sud-est de s’introduire », ajoute madame Lianis. La brique, le béton, l’acier et le verre sont tous des matériaux bruts et nobles caractéristiques de ce nouveau pavillon, qui cohabitent avec la lumière naturelle de l’espace et qui viennent revitaliser la rue Sainte-Catherine dans le respect des principes du développement durable.

Source : Gestion Georges Coulombe.

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :