Luminothérapie, 5e édition

par RAW Design et Lüz Studio

VOLET 1 : Prismatica

Concepteurs : RAW Design, Toronto (site Web).
Client : Partenariat du Quartier des spectacles, Montréal (site Web).
Endroit : Place des Festivals, arrondissement Ville-Marie, Montréal.
Programme : Œuvre favorisant la mise en valeur et l’animation de la place des Festivals.
Type de projet : Installation lumineuse.
Coût : 225 000 $.
Année : 2014.

VOLET 2 : Fascinoscope

Concepteurs : Lüz Studio, Montréal (site Web).
Musique : XS La petite boîte à musique (site Web).
Client : Partenariat du Quartier des spectacles, Montréal (site Web).
Endroits : Les abords du métro St-Laurent, la Grande Bibliothèque, le Centre de design de l’UQÀM, le Cégep du Vieux-Montréal, la place de la Paix, le Théâtre Maisonneuve, le pavillon Président–Kennedy et le clocher de l’UQÀM; arrondissement Ville-Marie, Montréal.
Programme : Vidéoprojections architecturales pour huit façades du Quartier des spectacles incluant une production interactive qui constituera l’œuvre principale.
Type de projet : Projections architecturales.
Coût : 100 000 $.
Année : 2014.

Source : v2com.

C'est jeudi après-midi qu'avait lieu le dévoilement des deux projets gagnants de la cinquième édition du concours Luminothérapie. Pour la première fois, une firme de l'extérieur du Québec est lauréate : l'agence torontoise RAW Design et son projet Prismatica. Une série de prismes pivotants de deux mètres de haut devraient donc être installés début décembre sur la place des Festivals et refléter la lumière du soleil et des faisceaux lumineux allumés à cet effet.

Le second volet du concours avait pour objectif de choisir un projet de vidéoprojection sur huit façades du centre-ville. Fascinoscope, de l'entreprise montréalaise Lüz Studio, l'a remporté en proposant une ambiance burlesque digne de l'âge d'or des fêtes foraines et du red light. Une série de ballons-poires rotatifs, installés près de l'édicule de la station Saint-Laurent, contrôleront aussi des jeux projetés sur une façade adjacente.

Les installations seront en activité du 10 décembre 2014 au 2 février 2015.

Extraits du communiqué de presse émis par le Bureau du design de la Ville de Montréal :

VOLET 1 : Mise en valeur et animation de la place des Festivals

Prismatica de RAW Design (Toronto)

Avec ce parc de cinquante prismes colorés pivotants, la place des Festivals se transformera en palais de glace dichroïque ; gigantesque kaléidoscope à travers lequel les visiteurs pourront déambuler et observer le Quartier des spectacles sous un angle nouveau. Chatoyant sous la lumière naturelle du jour ou sous les faisceaux étincelants des éclairages nocturnes, ils feront apparaître une superposition de transparences, de coloris et de réflexions. Le public servira de mécanique au dispositif, faisant tourner chacun des prismes géants et provoquant la lente et hypnotisante modification de ce jeu de couleurs.

D’une hauteur de plus de deux mètres, chaque prisme sera composé de panneaux de polycarbonate recouverts d’un filtre dichroïque reflétant toutes les couleurs de l’arc-en-ciel en fonction de la lumière et du point de vue d’où on les observe. Les prismes seront posés sur un socle de béton et contiendront des projecteurs et des hauts-parleurs. En pivotant, ils généreront des effets d’irisation et de réfraction, ainsi que des sons inspirés d’une boîte mécanique. La magie naîtra de cette grande simplicité technique. [...]

VOLET 2 : Conception et réalisation de vidéoprojections architecturales pour huit façades du Quartier des spectacles, incluant une production interactive

Fascinoscope de Lüz Studio (Montréal)
Trames sonores par XS, la petite boîte à musique

C’est dans l’ambiance envoûtante d’une fête foraine du début du XXe siècle remixée à l’ère numérique que nous plongera Fascinoscope. Dès la tombée du jour, les huit façades du Quartier des spectacles s’animeront à la manière des foires et de leurs kiosques, avec une ambiance unique pour chaque lieu.

La place du métro Saint-Laurent, point central de l’oeuvre, se métamorphosera en arcade et proposera quatre jeux interactifs inspirés des grands classiques de la fête foraine (descriptifs ci-dessous). Le dispositif sera actionné par quatre ballons-poires munis de capteurs mesurant la rotation et la vitesse des ballons. C’est en frappant sur ces ballons-poires que les joueurs interagiront avec la vidéoprojection et accumuleront des points pour gagner la partie.

Les jeux interactifs

Chaque jeu dure 2 minutes, 4 joueurs maximum.

  • Poulets en cavale : inspiré du classique « stand de tir », ce jeu en est un de précision. Il faut frapper le ballon au bon moment afin de lancer un projectile qui fera tomber les poulets qui défilent.
  • Les fulgurantes machines volantes : chaque ballon-poire est associé à une montgolfière. Le but du jeu est de faire monter sa montgolfière le plus rapidement possible. Il faut pour cela activer sans relâche le ballon-poire.
  • Le maître de l'illusion : inspiré du Jeu de la taupe (« Whack-a-Mole »), ce jeu est composé de 12 chapeaux d'illusionnistes desquels émergent rapidement des éléments qu'il faut frapper à l'aide d'une baguette magique – activée par le ballon-poire – pour les faire disparaître.
  • Le charmeur de serpent : inspiré du jeu Tester votre force, il est composé de paniers d'osiers desquels émergent des serpents. Chaque joueur doit faire élever son serpent le plus haut possible pour faire sonner une cloche.

L’incursion foraine se poursuit dans tout le Quartier à travers sept façades qui présenteront des tableaux alliant énigmes optiques et scènes fantaisistes. Chacune sera accompagnée d’une trame sonore originale composée d’orgue mécanique, de basse électronique et de batterie.

  • Le Pavillon Président-Kennedy de l’UQAM, tel un grand chapiteau, accueillera des acrobates qui évolueront dans un monde vertigineux.
  • Le Théâtre Maisonneuve se transformera en une lanterne magique avec un carrousel géant sur lequel on verra défiler des images telles qu’on les verrait dans un zootrope.
  • L’Hôtel Zéro1 à la Place de la Paix sera le théâtre de machines volantes et autres inventions loufoques.
  • Le Centre de design de l’UQAM offrira une ambiance cabaret de type Moulin Rouge.
  • Le Cégep du Vieux Montréal hébergera l’hypnotiseur qui tentera un envoûtement par une multiplication d'illusions optiques composées de formes rondes et de spirales infinies.
  • Le clocher de l’UQAM se fera illusionniste avec un magicien prodiguant divers tours et apparitions surprenantes. [...]

Le concours Luminothérapie

Luminothérapie est le plus important concours au Québec en matière d’installations éphémères. Divisé en deux volets, il vise à proposer une expérience hivernale originale et interactive aux visiteurs du Quartier des spectacles ainsi qu’à stimuler la créativité dans le domaine des installations urbaines et de l’art numérique. Il s’agit du seul moment dans l’année où l’ensemble des façades du Quartier sont confiées à un même concepteur. Pour le volet Mise en valeur et animation de la place des Festivals, 45 propositions ont été soumises cette année. Pour le volet Conception et réalisation de vidéoprojections architecturales pour huit façades du Quartier des spectacles, incluant une production interactive, 10 propositions ont été soumises.

Voir aussi :