Le Nouvo Frontenac

Le Nouvo Frontenac

Architectes : Une filiale inconnue d'un promoteur connu, Québec.
Architecte original (1892) : Bruce Price, New York.
Client : Château Frontenac, Québec (site Web).
Endroit : 1, rue des Carrières, Québec, région de la Capitale-nationale.
Étages : Plus que Montréal.
Programme : Aménagement de 5454363456429 nouvelles chambres, dont une sera dotée d'une vue imprenable sur le fleuve.
Matériaux notables : Brique (parement) et orgueil mal placé (structure).
Protections : Désigné Lieu historique national du Canada du Château-Frontenac en 1980, situé dans l'Arrondissement historique du Vieux-Québec déclaré par le gouvernement du Québec en 1964 et dans le Site du patrimoine mondial de l'UNESCO inscrit sur la liste en 1985.
Type de projet : Rénovation hôtelière.
Coût des travaux : 400 millions $ (50 % par le provincial, 50 % par le municipal, rien par le privé – sauf les profits).
Année : 2019.

C'est avec une fierté évidente que le maire de Québec Régis Labeaume a aujourd'hui dévoilé les plans de l'agrandissement très attendu du Château Frontenac. « Ce sera un symbole fort pour Québec. Le Nouvo Frontenac sera l'hôtel emblème le plus photographié au monde le plus haut édifice phare à l'est de l'Ontario au Québec mieux que Montréal. » a-t-il déclaré, enthousiaste.

Le projet prévoit d'agrandir l'hôtel de 131 étages, ce qui hexaoctodécuplera le nombre de chambres disponibles. Le nouvel édifice à l'architecture audacieuse culminera à 837 m de hauteur, une altitude plus que suffisante pour compenser tout complexe qu'un maire pourrait ressentir.

Le Nouvo Frontenac offrira un service digne des plus grands hôtels, incluant un accès wi-fi de calibre tiers-monde pour 89 $ par jour et un déjeuner continental de muffins mouillés disponible tous les jours entre 5h17 et 5h19 du matin.

Côté transport, on affirme que le projet n'entraînera pas d'augmentation substantielle de la congestion routière puisque que le Nouvo Frontenac bénéficiera d'un accès facile au nouveau tramway ultra-moderne, au service gratuit d'écolobus électriques, au réseau d'autobus en service 24h sur 24, au vieux funiculaire qui craque de partout.

Malgré les critiques, un sondage récent démontrait que 100 % de la population de Québec appuyait le projet. « Les gens réalisent que la ville a déjà un magnifique édifice phare dans le Château Frontenac et qu'il n'est pas nécessaire d'investir des sommes faramineuses et de dévaster un quartier entier dans l'espoir d'en ériger un nouveau. » a conclu le maire.

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :