La Luge

par yh2

La Luge

Architectes : François Bélanger, Marie-Claude Hamelin et Loukas Yiacouvakis, de yh2 architecture, Montréal (site Web).
Construction : Emmanuel Yiacouvakis et associés.
Ébénistes : Ébénisterie La Fabrik.
Endroit : La Conception, Laurentides.
Superficie : 120 m² (1300 pi²).
Étage : 1 niveau.
Programme : Chalet en forêt avec 3 chambres à coucher, sauna sec et spa extérieur.
Matériau notable : Acier Corten (parement) et bois (parement, structure).
Type de projet : Résidentiel unifamilial.
Livraison : 2011.

Photographe : Francis Pelletier, Montréal (site Web).

La Luge est un joli petit chalet aux lignes épurées et aux magnifiques surfaces de bois. Réalisé par yh2 architecture, il sert de résidence secondaire pour une jeune famille de quatre qui est particulièrement amatrice des bains nordiques. Pas moins du quart des 120 m² sont ainsi réservés au sauna sec et à la salle de bain complète, accompagnés d'une terrasse extérieure et d'une baignoire à remous.

Les architectes ont profité de l'intimité qu'offre le terrain boisé et son relief en forme de cuvette pour vitrer du plancher jusqu'au plafond la section « spa ». L'abondante lumière naturelle qui pénètre à l'intérieur permet d'éviter l'ambiance sombre et étouffante typique de certains saunas, tout en conservant l'atmosphère feutrée que procure le bois.

Les espaces de vie sont réunis dans une grande pièce placée au centre du chalet. L'ensemble est très réussi : les armoires de chêne de la cuisine s'harmonisent bien avec le revêtement mural en planches de chêne et le plancher en cèdre blanc. Les menuiseries, agencements et autres détails sont discrets et contribuent à la pureté du design. Les luminaires encastrés, au plafond comme dans le plancher, ne se remarquent pas, mais donne le soir venu un caractère dramatique au décor.

La résidence, très compacte, s'intègre bien à son paysage. Dans le corps principal, dont la forme évoque une luge, semble encastré un second volume paré d'acier patiné (Corten). Surélevé de quelques marches par rapport au rez-de-chaussée, il accueille le vestibule d'entrée et la chambre des enfants, tous deux parés d'un élégant revêtement intérieur en panneaux de noyer. Là aussi, une grand attention aux détails (remarquez le comptoir de cuisine qui, s'étirant, se transforme en banc dépose-bottes) a permis de maintenir l'harmonie entre les pièces.

De façon à brouiller la frontière entre l'intérieur et l'extérieur, un même parement est souvent utilisé dans les deux cas, donnant l'impression qu'il s'étire sous le cadre de la fenêtre et contribuant d'autant à la pureté des volumes. Combinée aux grandes baies vitrées, cette technique crée une proximité unique avec la nature et la forêt.

Description du projet par ses architectes :

Surtout dédiée aux plaisirs de l’hiver, La Luge est une maison secondaire inscrite au cœur de la forêt. Lovée au creux de son site, entourée de toute part par la végétation, mais aussi protégée par celle-ci des regards indiscrets, La luge intègre, en plus des espaces traditionnels du chalet, un spa privé occupant presque le tiers de la superficie de la maison.

Habitat compact conçu pour recevoir plusieurs convives, c’est un espace à géométrie variable permettant, grâce à l’emploi de vastes portes coulissantes, de transformer la chambre d’enfant en salle de jeu et/ou en chambre d’amis, plus ou moins ouverte sur le séjour central.

Composition simple d’emboîtement de deux volumes, l’un clair, l’autre sombre, l’un surélevé par rapport à l’autre, permettant à chaque pièce d’avoir une identité propre sans limiter l’ouverture des espaces les uns sur les autres.

Coquille de bois (cèdre, chêne et noyer) à l’atmosphère feutrée, à la fois douce et lumineuse.

Source : v2com.

Plus d'informations disponibles sur le site Web de yh2.

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :