L-HOUSE

par CCM2 architectes

L-HOUSE

Architectes : Mathieu Morel, chargé de projet et concepteur, Dave Tremblay, concepteur, Lydia Perron, conceptrice, et Yan Grégoire, concepteur, de CCM2 architectes, Québec (site Web).
Entrepreneur : Goscobec, Rivière-du-Loup (site Web).
Client : Mathieu Morel, Fossambault-sur-le-Lac.
Endroit : Fossambault-sur-le-Lac, région de la Capitale-nationale.
Superficie : 140 m² (1500 pi²).
Étages : 2 niveaux.
Programme : Résidence secondaire pour famille avec un enfant, et petit studio pour invités.
Matériaux notables : Bois (parement) et PVC (parement).
Type de projet : Résidentiel unifamilial.
Année : 2012.

Source : CCM2 architectes.

La L-HOUSE, réalisée par CCM2 architectes, est une excellente démonstration que les avantages que peut apporter un architecte ne se limitent pas aux projets de grand luxe.

Dans cette résidence pour une jeune famille, l'organisation intérieure ne se distingue pas notablement : les chambres sont à l'étage et les espaces de vie au rez-de-chaussée. La relation avec l'extérieur, par contre, démontre réflexion et doigté. Le positionnement sur le terrain – la maison s'appuie sur la limite droite du terrain – maximise l'intimité tout en libérant un grand espace gazonné. La terrasse en bois agrandit l'espace intérieur et l'extension à l'étage lui procure ombre et protection contre les intempéries.

Ces avancées et reculs que l'on retrouve un peu partout sur le volume de la maison permettent de créer des sous-espaces (balcons, alcoves, etc) qui contribuent à offrir une grande variété d'ambiances disponibles. La disposition du cabanon et du petit studio destiné à recevoir des invités créent aussi un lieu entouré particulièrement propice à recevoir des activités.

Description du projet par ses architectes :

À l'ombre d'un grand bouleau mature s'élève la résidence de villégiature L-HOUSE. Le chalet, possédant toutes les commodités d’une résidence permanente, peut accueillir la jeune famille du propriétaire et un petit bâtiment à l’arrière, les invités qui y trouveront intimité. Au rez-de-chaussée du bâtiment principal, doté d’une luminosité généreuse, s’étend l’aire de vie commune au-dessus de laquelle la bibliothèque, les chambres, la grande salle d’eau et les deux balcons amènent l’occupant à profiter des percées visuelles donnant sur le lac St-Joseph.

La projection de la chambre principale et de son balcon surplombe une section de la terrasse qui s’étale tout au long de la résidence, délimitant deux zones d’occupations selon les besoins. Le bâtiment secondaire offre, dans une luminosité non moindre, une aire de repos aérée avec salle d’eau. Le concept architectural, grâce à l'union d'une volumétrie moderne et de matériaux traditionnels, se définit par une réinterprétation contemporaine de l'architecture vernaculaire des résidences de villégiature du Québec et, plus particulièrement, celle des résidences avoisinantes.

La fragmentation du volume principal, en projections et en retraits, permet d'optimiser l'espace des aires de vie intérieures et extérieures tout en limitant la présence du bâtiment sur le site. La construction par l'assemblage de modules préfabriqués à permis de réduire grandement la perturbation du site, de diminuer les nuisances de chantier et de conférer à la résidence une qualité de construction au-dessus des standards. Le choix de matériaux s'harmonisant avec l'environnement ainsi qu’avec les matériaux des bâtiments contigus permet une bonne intégration du volume de facture contemporaine.

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :