Irène

par KANVA

Irène

Architectes : Rami Bebawi, Tudor Radulescu, Martine Laprise, Olga Karpova, Minh-Giao Truong, Killian O’Connor, Katrine Rivard, Joyce Yam, de KANVA Architecture Management R&D, Montréal (site Web).
Ingénieurs en structure : Nicolet Chartrand Knoll, Montréal (site Web).
Ingénieurs électromécaniques : Dupras Ledoux Ingénieurs, Montréal (site Web).
Entrepreneur : 3475 St-Jacques Inc., Montréal.
Client : Irène Lofts, de KANVA Immobilier, Montréal.
Endroit : 701, rue Irène, arrondissement Le Sud-Ouest, Montréal.
Superficie : 7920 m² (85 200 pi²).
Étages : 6 niveaux.
Programme : 71 unités de logement offertes en copropriété et espaces commerciaux au rez-de-chaussée, accompagnés d'espaces communs : cour intérieure avec piscine, jardin et terrasse, loft commun sur le toit avec toilette, cuisine, salon et toit-terrasse et stationnement intérieur pour voitures et vélos.
Distinctions : Lauréat d'un Prix d'excellence 2013 décerné par l'Institut royal d'architecture du Canada dans la catégorie « Innovation en architecture », lauréat d'une mention dans le cadre des Grands prix du design 2012 dans la catégorie « Surface », finaliste à l'événement Facteur.d organisé par Mission Design, et finaliste pour un Prix d'excellence en architecture 2012 décerné par l'Ordre des architectes du Québec.
Matériau notable : Aluminium (panneaux).
Type de projet : Résidentiel multilogement.
Année : 2012.

Source : v2com.

Les Lofts Irène, réalisés par KANVA dans le quartier Saint-Henri de Montréal, se démarquent par leur enveloppe innovatrice. Les architectes, cherchant une façon d'intégrer leur construction à l'environnement bâti, voulaient que l'addition se distingue de l'édifice original en brique sur lequel elle a été ajoutée.

Plus volumineux et plus monolithique que le bâtiment existant, l'ajout paraît léger, voire même lumineux, grâce à son parement en aluminium perforé qui brille au soleil. Servant parfois de pare-soleil, parfois de volet, cette seconde peau est manipulée par les résidents en fonction de leurs besoins et du moment de la journée. La façade est donc toujours changeante, tout en conservant ses qualités plastiques.

Des préoccupations d'ordre plus pratique ont aussi mené au choix de l'aluminium perforé. Son rôle de brise-soleil tempère les chaudes canicules d'été tout en laissant la brise circuler à travers les logements. Il permet aussi de cacher de nombreuses bouches de ventilation qui auraient autrement brisé l'unité de la façade.

L'édifice original est en partie évidé pour créer une cour intérieure particulièrement intimiste, puisqu'elle reste ceinturée par les anciennes façades en brique de l'immeuble. Le dernier étage est entièrement consacré aux espaces communs, avec cuisine, salon et salles de bain accessibles à tous les résidents.

Description du projet par ses architectes :

Irène, un projet de lofts urbains, transforme et façonne un vestige industriel situé dans l’arrondissement de St-Henri à Montréal en mettant de l’avant l’innovation conceptuelle comme outil de design. Des panneaux d'aluminium perforés ont été assemblés en une peau extérieure qui enveloppe les trois étages de l’agrandissement au-dessus du bâtiment existant. Tout en établissant une analogie avec le rideau de théâtre, la peau métallique permet également de dissimuler et de révéler l'activité à intérieur des appartements, transformant l’objet architectural en une performance urbaine qui ajoute une note de spectacle au quartier.

Les gestes posés au cours de la conception et ultérieurement, durant les phases de recherche et de développement, ont guidé une architecture qui permet aux qualités intentionnelles du projet de rayonner tel un personnage emblématique. Irène permet l’incorporation d’un concept poétique en conjonction avec une innovation technique et complexe pour créer un projet fonctionnel, viable et esthétique.

Processus de design

Le site a offert l'opportunité de rénover et de restaurer un bâtiment industriel existant de deux étages datant de 1938. Un effort considérable a été fourni pour étudier et comprendre autant le bâtiment résiduel que le contexte environnant qui jouit actuellement d'une revitalisation urbaine. En ce qui concerne l’agrandissement de trois étages, l’approche a été de créer l’impression d’un volume plus léger au-dessus d’une base existante plus lourde – une superstructure contrastante qui, en vertu de sa différence, donne lieu à un dialogue entre l'ancien et le nouveau, le traditionnel et le contemporain, l’objet architectural et son environnement.

Les études de transparence et d'opacité ont permis de définir le motif de perforation qui utilise trois tailles d’orifice et d'espacements distincts. Ensemble, les panneaux modulaires créent l’impression d'un rideau. Comme une peau, les panneaux sur les façades sud permettent au bâtiment de respirer, tout en faisant office de pare-soleil passif. Le système de panneaux est modulable par les occupants permettant un contrôle de la ventilation, de la lumière et du niveau d'intimité.

Recherche et développement

La traduction de l'idée conceptuelle en produit tangible fut une procédure complexe, impliquant recherche, étude, modélisation, tests et diagnostic des problèmes au chantier. Les composantes opérées par l'utilisateur ont dû être conçues pour résister aux problèmes climatiques, tels que les cycles de gel / dégel, les interférences de neige / glace et les charges de vent.

Une maquette pleine grandeur du système des panneaux a été fabriquée pour étudier les mécanismes d’opération, l'esthétique, la faisabilité, la durabilité, l’étanchéité, la réaction aux vents, le rôle d’écran solaire (taille de la perforation optimale) et la transparence / opacité pour la lumière et l’intimité. Cela a permis l'élaboration et le raffinement du système de façade avant l’étape de validations finales au chantier.

L'expérience individuelle

La caractéristique architecturale distincte d’Irène offre des fonctionnalités innovatrices qui ajoutent confort, commodité et efficacité à la vie quotidienne. Pour les occupants, cette peau est à la fois un écran d'intimité et une barrière protectrice, permettant aussi une ventilation naturelle directe et un contrôle d’intimité. Les volets modulaires opérationnels offrent un contrôle de la vue et de l'environnement grâce à des mécanismes pliants simples. Ainsi, les habitants du bâtiment contribuent activement à la création de l’expérience intérieure en modifiant la façade suivant leur routine quotidienne.

Présence collective

La cumulation des expériences individuelles crée une façade qui reflète l'environnement intérieur. Vu de la rue, le résultat est une façade dynamique dont la position des volets, la qualité de la lumière et l'éclairage des unités individuelles sont changeants; tous renforcent la notion de l'édifice comme entité vivante. Le rideau génère une image emblématique qui encourage un sentiment de propriété et d'appartenance à la communauté.

Voir aussi :

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :