Gare de Repentigny

par Girard Côté Bérubé Dion architectes

Gare de Repentigny

Architectes : Girard Côté Bérubé Dion architectes, Montréal (site Web).
Ingénieurs : SNC-Lavalin, Montréal (site Web), et CIMA+, Laval (site Web).
Entrepreneur : WSP Global, Montréal (site Web).
Client : Agence métropolitaine de transport, Montréal (site Web).
Endroit : 55, boul. Lacombe, Repentigny, Lanaudière.
Superficie : 230 m² intérieurs.
Étages : 3 niveaux.
Capacité : ± 700 passagers par jour.
Matériaux notables : Béton (parement en blocs, structure), céramique (parement intérieur).
Type de projet : Transport collectif.
Année : 2014.

La nouvelle gare de Repentigny a été inaugurée le 14 novembre dernier en prévision de l'ouverture du Train de l'Est, train de banlieue reliant Mascouche à Montréal. Le design retenu par Girard Côté Bérubé Dion architectes est avant tout fonctionnaliste et d'une grande sobriété, caractéristiques essentielles de tout espace devant recevoir une importante circulation piétonne. Malgré tout, les architectes ont su conférer au bâtiment un certain panache par sa grande verrière en façade, qui marque l'importance du lieu et dote l'intérieur d'un généreux éclairage naturel.

Description du projet émise par communiqué de presse par l'Agence métropolitaine de transport le 14 novembre 2014 :

Les travaux de la gare Repentigny ont débuté en septembre 2011. Aujourd'hui, la gare compte un stationnement incitatif pouvant accueillir 430 voitures, 42 supports à vélo, un accès par une piste cyclable, ainsi qu'un dépose-minute. Une boucle d'autobus permet le rabattement vers la gare de cinq lignes d'autobus du réseau de transport collectif régional soutenu par la MRC de L'Assomption.

La gare est dotée d'une passerelle de 20 mètres de long permettant aux usagers de franchir la voie ferrée en toute sécurité, de deux édicules munis d'ascenseurs, ainsi que d'un quai haut, facilitant l'embarquement.

La gare Repentigny est également mise en valeur par une œuvre d'art, conformément à la Politique d'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement des bâtiments et sites publics. Pour M. Nicolas Baier, l'artiste derrière l'œuvre, « L'arbre de la gare représente un symbole de paix, de connaissance, de sagesse et de pérennité dans presque toutes les cultures et civilisations. Il crée un sentiment apaisant et harmonieux. On dit que l'art agit comme un miroir du monde, cette œuvre agit comme un miroir de son monde immédiat », explique l'artiste.

La ligne Mascouche : un projet d'envergure

La ligne Mascouche est un projet d'envergure pour l'AMT qui comprend, notamment, la construction de dix nouvelles gares, de différents ponts routiers et ferroviaires, de tunnels et passerelles, ainsi que de plusieurs kilomètres de voie ferrée. Cette ligne pourra accueillir 5 500 passagers par période de pointe, dont près de 30 % utilisent actuellement leur automobile. Sa mise en service est prévue pour le 1er décembre 2014 au coût de 671,4 M$, en plus d'une réserve de risques de 90 M$.

Afin d'offrir un service flexible et efficace, un total de 16 départs sont prévus par jour sur la ligne Mascouche. 11 départs aux périodes de pointe, deux à la mi-journée, et trois en soirée, en semaine uniquement.

Voir aussi :

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :