Dance Floor

par Jean Verville architecte

Dance Floor

Architecte : Jean Verville architecte, Montréal (site Web).
Client : Musée des Beaux-Arts de Montréal (site Web).
Endroit : Av. du Musée, arrondissement de Ville-Marie, Montréal.
Superficie : 300 m² (3000 pi²).
Matériau notable : Peinture or métallisée.
Type de projet : Installation éphémère.
Réalisation : 2016.

Photographes : Maxime Brouillet, Montréal (site Web), et François Bodlet, Montréal.

Depuis quatre ans, le Musée des Beaux-arts de Montréal offre à un créateur sélectionné par concours d'aménager l'avenue faisant face à son pavillon principal avec une intervention à mi-chemin entre l'œuvre d'art et le design urbain. Cet été, l'équipe de Jean Verville architecte a transformé les lieux en une longue piste de danse, qui invite les passants à se déhancher tout en leur faisant découvrir le jardin de sculptures du Musée.

Description du projet par son architecte :

L'architecte Jean Verville remporte le convoité concours sur invitation du Musée des beaux-arts de Montréal pour l'aménagement de l’Avenue du Musée. Durant l’été 2016, son élégante installation DANCE FLOOR propose un paysage animé par un exubérant trompe-l’oeil.

Dans cette proposition les participants deviennent l’objet d’une expérimentation du mouvement à la fois libre et structuré par le parcours permettant de s’abandonner au plaisir d’une action impulsive ou d’une déambulation désinvolte. Accueillant des performances tout aussi variées qu’inoubliables, DANCE FLOOR fait briller un nouveau dynamisme sur le quartier du Musée des beaux-arts de Montréal.

Avec son dallage de plus de 5000 traces de pas, l’installation DANCE FLOOR compose une magnifique mosaïque rappelant l’or martelé, clin d’œil à la thématique de l’exposition Pompeii du Musée des beaux-arts de Montréal. Le geste, d’une simplicité tout aussi inattendue que sensationnelle, retrace un certain désordre propre à la foule pour convier les passants à improviser quelques pas sur cet immense tapis de danse.

Façonnant un nouveau carrefour urbain, l’architecte Jean Verville transforme la rue piétonne en une gigantesque activité interactive égayant le centre-ville de Montréal de formidables danses improvisées, tout en incitant le visiteur à se construire un circuit personnalisé pour découvrir les œuvres du Jardin de sculptures du Musée. 

Source : Jean Verville architecte / v2com.

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :