Crudessence chez Avril

par L. McComber ltée

Crudessence chez Avril

Architectes : Maurice Martel et Laurent McComber, de L. McComber ltée, Montréal (site Web).
Construction : Equinox, Montréal, et Usimm, Montréal (site Web).
Client : Supermarché Avril, Brossard (site Web).
Endroit : 8600, boul. Leduc, Brossard, Montérégie.
Superficie : 19 m².
Matériaux notables : Bois.
Type de projet : Commercial.
Coût des travaux : 60 000 $.
Année : 2013.

Source : v2com.

Le comptoir Crudessence du supermarché Avril exploite les possibilités qu'offre à la création architecturale l'application des outils numériques. Une simple courbe en bois dans laquelle est gravée le logo de l'entreprise exploitante est retenue comme élément fort du design de ce comptoir.

Cette forme se réalise facilement en matière plastique ou en béton, mais il est plus difficile de la faire en bois. La courbe change de direction à son extrémité, sans compter que l'ensemble est galbé par une seconde courbe, cette fois-ci dans le sens vertical, ce qui ne laisse aucune place à l'erreur.

Assistés par ordinateur, les artisans ont réussi ce qui aurait été impossible il y a quelques années seulement.

Description du projet par L. McComber ltée :

Cru, biologique et végétalien, le comptoir Crudessence propose une alimentation vivante qui ne nécessite aucune cuisson. Les équipements de cette installation sont donc destinés à préserver la fraîcheur des aliments, à les découper, les broyer, les mélanger, les assembler et les servir. D’une superficie de seulement 200 pieds carrés, ce comptoir loge une grande table d’assemblage réfrigérée, un congélateur, un présentoir réfrigéré, un comptoir caisse et une plonge. Tous les équipements, dosserets, comptoirs et mobiliers intégrés sont construits en acier inoxydable pour en maximiser la longévité mais aussi pour dégager une impression de salubrité et de fraîcheur. Ils constituent le cœur de ce qui est présenté comme une machine à extraire l’essence vital : une nourriture de qualité. Ce cœur est enveloppé d’une coque autoportante dont l’aspect curviforme inusité intrigue. Construite d’une série de panneaux de madriers de cerisier massif collés, puis découpés numériquement, elle évoque la pelure d’un fruit ou encore la coquille d’une noix. Selon le point de vue dont on l’observe, elle se ferme ou s’ouvre pour tantôt cacher la plonge, tantôt inviter le promeneur à s’arrêter entre deux courses pour un ravitaillement exquis.

À propos de leur firme, par L. McComber ltée :

Depuis 2005, L. McComber dessine avec créativité des aménagements sur mesure dans une variété d’échelles et de contextes. De la conception de mobilier intégré au développement d’unités d’habitation, de la transformation de bâtiments existants à des fins résidentielles, commerciales ou culturelles au design d’intérieur, notre vaste expérience témoigne de notre passion pour les espaces bien aménagés. Nous offrons des solutions contemporaines sensibles à la spécificité de chaque projet.

Forts d’une expérience de huit ans à titre d’entrepreneur général, nous avons tissé des liens avec le milieu de la construction montréalais. Entourés des meilleurs consultants, entrepreneurs et artisans, chaque projet livré est un succès.  Notre intérêt pour l’art de bâtir se traduit en des réalisations durables, performantes et à haute efficacité énergétique.

Nous utilisons le design comme processus stratégique pour créer des espaces accueillants et adaptés aux besoins du quotidien. Grâce à l’intégration de technologies de pointe comme le dessin paramétrique et la fabrication numérique, nous savons répondre rapidement à une demande en constante évolution. En élaborant des dessins techniques clairs et complets, nous précisons l’étendue du contrat pour mieux préparer le chantier, accélérer la réalisation des travaux et contrôler les coûts de construction.