Chalets EXP

par la SÉPAQ

Chalets EXP

Architectes : Réalisés à l'interne par la Société des établissements de plein air du Québec, Québec (site Web).
Ingénieurs : Douglas Consultants, Québec (site Web).
Construction : Batitech, Témiscouata-sur-le-Lac (site Web).
Client : Société des établissements de plein air du Québec, Québec.
Endroits : Parc national du Mont-Tremblant, Laurentidesparc national de la Jacques-Cartier, région de la Capitale-nationale, parc national des Monts-Valin, Saguenay–Lac-Saint-Jean, parc national du Mont-Mégantic, Estrie, et parc national des Grands-Jardins, région de la Capitale-nationale.
Superficie : 60 m².
Étage : 1 niveau.
Capacité : 2 personnes.
Matériau notable : Bois (structure, parement).
Type de projet : Résidentiel hôtelier.
Coût des travaux : 80 000 $ par chalet.
Année : 2012.

Les chalets EXP – pour expérience – sont la plus récente forme d'hébergement offerte dans les Parcs nationaux du Québec. Conçus à l'interne par la SÉPAQ, les EXP sont fait entièrement de bois et rappellent l'architecture de Pierre Thibault  : leur forme minimaliste, leurs deux généreuses baies vitrées et la magnifique véranda font une large place au contact avec la nature, perceptible de tout le chalet. Un grand panneau sur rail peut être glissé devant les fenêtres pour plus d'intimité. Leur aménagement intérieur est compact, sobre et fonctionnel, mais cette apparence austère n'empêche pas que chaque chalet soit pourvu en électricité et muni d'une douche, d'une toilette et d'une petite cuisine.

Son design devait répondre à des cas de charges variés, allant des accumulations de neige des Monts-Valin aux risques sismiques de Charlevoix. Bien que le même modèle de base puisse être utilisé partout, des modifications mineures ont été apportées à certains pour les adapter à leur environnement d'adoption. C'est le cas des chalets implantés au Parc national du Mont-Mégantic, qui ont été pourvus d'un plafond de verre permettant de profiter, la nuit venue, de la réserve de ciel étoilé unique à cet endroit.

La SÉPAQ prévoit développer deux autres modèles de chalet dans la même lignée d'ici 2017.

Voir aussi :

 
 
 
 
 
 
PARTAGEZ CET ARTICLE :