Centre d'escalade Allez-Up

par Smith Vigeant architectes

Centre d'escalade Allez-Up

Architectes : Daniel Smith, responsable du projet, avec l'aide de Karine Renaud, Anik Malderis, Étienne Penault, Cindy Neveu, Mélanie Quesnel, Stéphan Vigeant; de Smith Vigeant architectes, Montréal (site Web).
Architectes de paysage : Groupe Rousseau Lefebvre, Montréal (site Web).
Design d'éclairage : Smith Vigeant architectes, Montréal, et Martin Roy et Associés, Deux-Montagnes (site Web).
Mobilier : Wood-skin, par mammafotogramma, Italie (site Web).
Ingénieurs : NCK, Montréal (site Web), et Martin Roy et Associés, Deux-Montagnes.
Entrepreneur : eSpace Construction, Dorval (site Web).
Client : La famille Richer – de la Plante, pour le Centre d'escalade Allez-Up, Montréal (site Web).
Endroit : 1555, rue Saint-Patrick, arrondissement du Sud-Ouest, Montréal.
Superficie : 1220 m².
Étages : 2 niveaux.
Capacité : 350 personnes.
Distinctions : Lauréat des prix « Projet de l'année », « Centre d'entraînement » et « Spécial couleur » des Grands prix du design 2013. Finaliste aux Prix d'excellence en architecture 2015 dans la catégorie « Reconversion et recyclage », décernés par l'Ordre des architectes du Québec.
Matériaux notables : Acier (structure, parement), béton (silos) et couleur blanche.
Type de projet : Commercial récréo-sportif.
Coût des travaux : 5 millions $.
Année : 2013.

Source : v2com.

Le centre d'escalade Allez-Up est un projet audacieux : au lieu de faire démolir les anciens silos de la sucrerie Redpath, construits en 1955, les clients ont fait appel à Smith Vigeant architectes pour les intégrer à leur projet. Pour l'instant, l'accueil se trouve au pied d'un des silos et le gymnase se a été aménagé dans un pavillon adjacent. Mais dans des phases subséquentes, les parois de l'intérieur des silos seront transformées en surfaces d'escalade de 33 m de hauteur, en faisant ainsi les murs de grimpe les plus élevés au pays.

Les propriétaires d'Allez-Up tenaient à rester dans le quartier Pointe-Saint-Charles de Montréal. Ils occupaient auparavant un espace dans le Nordelec, qui a depuis été transformé en édifice à logement. Le choix des silos s'est imposé pour son potentiel unique. Le design de cette première phase, à défaut d'exploiter pleinement les silos, fait grandement usage de la couleur blanche dans le nouveau pavillon. En plus de contribuer à faire un intérieur très lumineux, cette couleur a été choisie pour évoquer le sucre que produisait la Redpath.

Description du projet :

Le centre d’escalade Allez-Up s'insère au cœur du projet de revitalisation de l’arrondissement Sud-Ouest, à Montréal. Au bord du canal Lachine, le site des anciens silos de la sucrerie Redpath a été appelé à devenir un lieu unique en son genre, enrichissant considérablement l’offre récréative et touristique du canal.

La mise en valeur des silos abandonnés par l'aménagement d'un centre d'escalade a permis d’exploiter au mieux l’énorme potentiel de ces vestiges industriels monumentaux.

Les parois aménagées à l’intérieur du nouveau bâtiment évoquent de multiples falaises de sucre rappelant la fonction première des silos Redpath. Ces murs d’escalades, de formes angulaires, d’un blanc pur, proposent différentes voies d’ascension pour les adeptes comme pour les non initiés. Les prises installées sur ces parois aux multiples couleurs participent au dynamisme de l’espace intérieur.

Le parement et la structure métallique de l’enveloppe extérieure rendent hommage au caractère industriel et monolithique du lieu tandis que les immenses fenêtres interagissent avec la rue St-Patrick. En longues percées, évoquant des failles et des vides, elles remplissent l’espace d’une lumière naturelle abondante et laissent transparaître les surfaces d’escalade intérieures, véritable cœur coloré sous l’enveloppe métallique.

Voir aussi :

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :