Siège social de la Caisse Desjardins de Lévis

par ABCP architecture et Anne Carrier architecture

Siège social de la Caisse Desjardins de Lévis

Architectes : Anne Carrier, architecte principale, Charles Ferland, architecte, Patricia Pronovost, architecte, Mathieu St-Amant, architecte, Martin L’Hébreux, architecte, Robert Boily, B.arch., et Raphaël Hamelin, technicien, de Anne Carrier architecture, Lévis (site Web); et Vadim Siegel, architecte principal, Philippe Lafrance-Boucher, architecte, Dany Blackburn, architecte, Mario Côté, designer d'intérieur, Jacques Bernier, technicien, et Simon Bérubé, technicien, de ABCP architecture, Québec (site Web).
Graphistes des vitrines : Paquebot Design, Québec.
Ingénieurs civils et en structure : CIMA+, Montréal (site Web).
Ingénieurs mécanique/électrique : BPR, Montréal (site Web).
Consultants en ergonomie : Entrac, Québec (site Web).
Consultants en acoustique : Soft dB, Québec (site Web).
Entrepreneur général : Construction Dutran, Lévis (site Web).
Client : Desjardins Sécurité financière, Lévis.
Adresse : 995, boul. Alphonse-Desjardins, Lévis, Chaudière-Appalaches.
Superficie : 6000 m² (65 000 pi²).
Étages : 4 niveaux.
Distinctions : Lauréat de la Médaille du Gouverneur général en architecture (2016), décernée par l'Institut royal d'architecture du Canada et le Conseil des arts du Canada, et du Prix d'excellence en architecture (2015) dans la catégorie « Bâtiments administratifs et commerciaux », décerné par l'Ordre des architectes du Québec.
Matériau notable : Mur-rideau en verre et revêtement en zinc.
Certification visée : LEED NC Argent.
Type de projet : Corporatif.
Coût des travaux : 20 millions $.
Ouverture : 2013.

Photographe : Stéphane Groleau, Québec (site Web).

Description du projet tirée du site Web d'ABCP architecture :

Projet phare à la porte d’entrée de la Cité Desjardins et de la ville de Lévis, cette réalisation revêt une dimension symbolique et marquante au cœur du lieu qui a vu naître le Mouvement Desjardins. L’approche architecturale traduit la cohabitation des valeurs historiques et le modernisme de l’institution. L’implantation et le gabarit du bâtiment s’adaptent à la topographie variable du site et à la richesse de la végétation présente tout en affirmant sa présence au carrefour de deux axes importants.

Le langage architectural singulier s’intègre en continuité avec les interfaces urbaines et naturelles. Dans l’axe est-ouest, une façade urbaine en zinc se déploie tout en mouvement dans une rythmique rapide à l'instar de ses usagers et de l'échelle régionale. D’autre part, la façade principale sur Alphonse-Desjardins nous ramène à l'échelle humaine de la ville et de l'accès au Vieux-Lévis.

Deux circulations, intérieure et extérieure, définissent des parcours expérientiels et fonctionnels  qui permettent à la fois d’orienter, de contrôler et de découvrir les différents espaces et fonctions du bâtiment. L’organisation spatiale s’articule de façon à permettre l’apport de lumière naturelle jusqu’au cœur du bâtiment.

En proposant des stratégies nouvelles d’aménagement de bureau et d’organisation des fonctions, le plan permet d’articuler le RDC en aires multifonctionnelles, abritant notamment un vaste foyer déployé vers le parc au-dessus duquel sont suspendus, tel les branches des arbres, des cubes de bois abritant des salles d’entrevue et espaces lounge dédiés aux membres. L’aménagement des espaces de travail à aires ouvertes, concept nouveau dans le secteur financier, permet de redonner aux employés et aux clients des espaces communs et de démocratiser la lumière, maintenant accessible à tous. Les espaces le long de la circulation principale sont variés et dédiés au travail collaboratif. Les conseillers accueillent les membres à l’entrée pour ensuite leur proposer un parcours les amenant d’abord dans le grand foyer, lieu de rassemblement et de contemplation, largement ouvert sur le parc et la place extérieure. Un vitrage triple surdimensionné a été utilisé pour ce mur rideau afin de minimiser la quantité de meneaux. Ce foyer constitue aussi un lieu de convergence et un espace collectif multifonctionnel fréquemment utilisé notamment par le directeur pour rejoindre l’ensemble des quelques 200 employés.

Les stratégies de développement durable déployées visent à obtenir une certification LEED argent. Parmi celles-ci, la préservation des arbres, l’utilisation de la géothermie et de poutres froides, et le choix de matériaux locaux s’ajoutent à une conception architecturale de l’enveloppe cohérente avec son orientation. Cependant, c’est surtout le confort et le bien-être des usagers qui a orienté les choix de conception et d’aménagement.

Le projet se distingue par une composition architecturale et une organisation spatiale innovante dans le milieu financier. La qualité du concept architectural et des détails techniques de sa réalisation traduisent l’intention des architectes de contribuer à la pérennité de ce milieu de vie et de travail. La solution architecturale permet de transformer l’image de l’entrée de la ville de Lévis et celle du Mouvement Desjardins, tant à l’échelle urbaine qu’à l’échelle humaine. 

Source : CABAL Communications

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :