Bibliothèque du Boisé

par Cardinal Hardy*, Labonté Marcil, et Éric Pelletier*, architectes en consortium (*Lemay)

Bibliothèque du Boisé

Architectes : Cardinal Hardy*, Montréal (site Web), Labonté Marcil, Montréal (site Web), et Éric Pelletier*, Québec, architectes en consortium (*Lemay).
Architectes de paysage : Lemay+CHA, Montréal (site Web).
Ingénieurs en structure : SDK et associés, Montréal (site Web).
Ingénieurs civils et électromécaniques : Beaudoin Hurens, Montréal (site Web).
Consultants LEED : Exp, Montréal (site Web)
Entrepreneur : Pomerleau, Saint-Georges (site Web).
Client : Arrondissement Saint-Laurent, Montréal (site Web).
Endroit : 2727, boul. Thimens, arrondissement Saint-Laurent, Montréal.
Superficie : 5960 m², dont 4286 m² pour la bibliothèque.
Étages : 3 niveaux, incluant le sous-sol.
Capacité : 140 000 documents.
Programme : Bibliothèque et tous ses services, centre d’exposition Lethbridge et réserve muséale du Musée des maîtres et artisans du Québec.
Distinctions : Finaliste aux Prix d'excellence en architecture 2015, catégorie « Bâtiments institutionnels publics », décernés par l'Ordre des architectes du Québec. Lauréat du Prix d’excellence du magazine Canadian Architect en 2010, du Prix Archizinc VMZINC 2014 pour un bâtiment durable, du Prix canadien du bâtiment durable 2014 décerné par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa), des prix Coup de cœur du jury, Projets bâtiments verts et Projets commerciaux/institutionnels remis en 2014 par l'Institut canadien de construction en acier (ICCA), du Prix Elixir du projet de l'année 2013 remis par l'Association professionnelle des gestionnaire de projet au Québec et du Grand Prix du Design 2015 dans la catégorie « Bâtiment public et institutionnel ».
Matériaux notables : Bois (revêtement intérieur), pierre (parement) et zinc (parement).
Certification : LEED NC Platine.
Type de projet : Institutionnel culturel.
Coût des travaux : Environ 20 millions $.
Ouverture : 2013.

Photographe : Yien Chao, Montréal (site Web).

Résultat d'un concours d'architecture, la Bibliothèque du Boisé a été dessinée par l'architecte et concepteur principal Éric Pelletier, en consortium avec Cardinal Hardy (désormais Lemay+CHA) et Les Architectes Labonté Marcil. Son approche quant au site le distinguait de ses concurrents : sise sur la frontière entre le parc Marcel-Laurin et le boulevard Thimens, la bibliothèque sert de pont entre la nature et la ville. 

Non seulement un passage est aménagé sur le toit de l'édifice qui ouvre ainsi aux promeneurs un nouvel accès au boisé, mais la bibliothèque elle-même, amplement fenêtrée sur son côté forêt, mais ayant son entrée principale du côté ville, sert d'interface entre les deux univers, tous deux influençant différemment les espaces intérieurs en offrant une généreuse diversité d'ambiances.

Tandis que cet axe se déploie perpendiculairement au boulevard, la circulation principale de la bibliothèque s'y fait parallèlement. Les espaces sont distribués de chaque côté, allant du comptoir de service à l'entrée jusqu'à la section enfants à l'extrémité ouest. L'accès par le stationnement se fait dans la même direction, et celui par la rue à partir d'un grand trottoir de bois disposé diagonalement, qui permet une transition douce entre la frénésie de la grande artère et le calme de la bibliothèque.

Enfin, deux espaces intérieurs sont ponctués par des puits de lumière. L'entrée principale et le comptoir de service sont marqués par un magnifique lanterneau de verre qui contribue au préchauffage de l'air et sert d'élément fort signalant l'importance du lieu. Quant aux comptoirs de service au premier et au second niveau, ils sont éclairés par une ouverture au toit permise par un grand pli dans la couverture. Celui-ci plonge profondément jusqu'au rez-de-chaussée et sa grande surface blanche réfléchit la lumière naturelle jusqu'au cœur du bâtiment.

La Bibliothèque du Boisé a obtenu la certification écologique LEED Platine. Pour y arriver, différents procédés relevant de l'architecture durable ont été utilisés : approvisionnement local en matériaux de construction, lumière naturelle abondante, préchauffage de l'air dans le lanterneau et climatisation et chauffage par géothermie, toiture élastomère blanche et toiture végétalisée, bassins de rétention des eaux pluviales, aménagement paysager extérieur à faible besoin en eau (xéropaysagisme), éclairage extérieur du stationnement par des lampadaires à diodes électroluminescentes (DEL), quatre places de stationnement pour véhicules électriques et deux pour Communauto.

Description du projet par ses architectes :

Conçue par le consortium Eric Pelletier, Cardinal Hardy - deux firmes qui ont joint Lemay en 2013 et 2014 respectivement - et Labonté Marcil architectes, la Bibliothèque du Boisé, se veut un lieu d'appropriation et de découverte de la connaissance. Située entre le boulevard Thimens et le parc Marcel-Laurin, elle présente une superficie de 5000 m² et s’inscrit sur le site en tirant parti des composantes majeures de ce dernier. Le projet est non seulement un projet d’architecture, mais également de paysage.

Dès lors, la bibliothèque se présente comme une interface entre la ville et le paysage, une connexion favorisant l’exploration des lieux tant depuis l’intérieur que l’extérieur, tant depuis le boulevard Thimens que depuis le parc. Le visiteur la découvrira par son cheminement au travers des espaces parfois intimes ou spectaculaires mettant en scène les lieux et les usagers en leur offrant divers parcours.

Ici, l’architecture est paysage et le paysage est architecture. Le bâtiment se déforme, se déploie, se soulève, afin de réduire les limites entre le bâti et le site. Les accès à la bibliothèque sont multiples et prennent plusieurs formes. Ce sont des chemins à emprunter et à découvrir, des traverses nous faisant interagir avec notre milieu. Ainsi, la bibliothèque n’est plus un acte d’architecture, c’est un acte de communication et de diffusion. Elle permet à plusieurs collectivités de se retrouver, de se connaître et de se découvrir.

Loin de l’approche monumentale, la bibliothèque s’inscrit ici dans un contexte naturel et urbain, elle enrichit le site et contribue à définir l'espace et à en favoriser une lecture simple et universelle. Véritable réflexion sur la condition humaine, sur le destin d’un paysage en mutation et sur son architecture, la Bibliothèque du Boisé est ici à l’échelle d'un usager aux cultures multiples, aux regards différents. La Bibliothèque du Boisé permet la naissance d'un pôle identitaire significatif, un lieu riche, stimulant et ouvert, où les limites brisées favorisent ainsi la découverte, l’apprentissage et l’appropriation d’un lieu par une communauté.

 
PARTAGEZ CET ARTICLE :