Centre d'art Diane-Dufresne

par ACDF* Architecture

Centre d'art Diane-Dufresne

Architectes : ACDF* Architecture, Montréal.
Client : Ville de Repentigny.
Superficie : 1365 m².
Type de projet : Institutionnel culturel.
Inauguration : 2015.

Après la vague de construction de nouvelles bibliothèques – qui se poursuit toujours –, on dirait qu'une deuxième vague d'édifices culturels est en voie d'être érigée à travers le Québec : celle des centres de diffusion et de création artistique. Le Centre d'art Diane-Dufresne, implanté au cœur de Repentigny et dessiné par ACDF* Architecture, s'inscrit dans cette mouvance en étant autant un lieu de pratique et d'échange qu'un espace d'exposition et de rencontre.

Lire la suite >>

Dance Floor

par Jean Verville architecte

Dance Floor

Architecte : Jean Verville architecte, Montréal.
Client : Musée des Beaux-Arts de Montréal.
Superficie : 300 m².
Type de projet : Installation éphémère.
Réalisation : 2016.

Depuis quatre ans, le Musée des Beaux-arts de Montréal offre à un créateur sélectionné par concours d'aménager l'avenue faisant face à son pavillon principal avec une intervention à mi-chemin entre l'œuvre d'art et le design urbain. Cet été, l'équipe de Jean Verville architecte a transformé les lieux en une longue piste de danse, qui invite les passants à se déhancher tout en leur faisant découvrir le jardin de sculptures du Musée.

Lire la suite >>

Coupée Croisée

par YH2

Coupée Croisée

Architectes : YH2, Montréal.
Superficie : 300 m².
Type de projet : Résidentiel unifamilial.
Année : 2013.

Description du projet par ses architectes :

Coupée croisée est un projet d’agrandissement et de transformation d’un cottage de Mont-Royal, cité-jardin enclavée dans la ville de Montréal. Le cadre paysager y est de qualité et les terrains de bonnes dimensions, cependant la qualité architecturale des bâtiments y est nettement moins intéressante.

Afin de tirer parti de la qualité naturelle du lieu tout en répondant aux contraintes réglementaires imposées par la municipalité, nous avons adopté un concept donnant son nom au projet, soit la coupe du bâtiment existant en deux, la conservation de sa partie avant donnant sur rue et la constitution d’une nouvelle partie de bâtiment en cour arrière, de plain-pied avec le jardin et organisé autour d’un tracé en croix.

Lire la suite >>

Chalet « Blanche »

par ACDF Architecture

Chalet « Blanche »

Architectes : ACDF Architecture, Montréal.
Client : DAVNIC (David Lafrance et Nicolas Barette).
Superficie : 397 m².
Type de projet : Résidentiel unifamilial et hôtelier.
Ouverture : 2016.

La « Blanche », dessinée par ACDF Architecture, fait partie des derniers chalets érigés aux Terrasses Cap-à-l'Aigle, dans la région de Charlevoix. Elle a ouvert ses portes au printemps 2016.

Ce dernier-né se démarque par son impressionnante avancée en porte-à-faux, qui offre à ses occupants une vue plongeante sur le fleuve et la baie de la rivière Malbaie. Les architectes n'ont par cherché à camoufler la structure impressionnante permettant ce tour de force; au contraire, les lignes diagonales des deux grandes fermes d'acier ont été mises en valeur par une insertion de bois et contribuent à dynamiser l'espace logé en son sein.

Lire la suite >>

La Maison fontaine

par raumlaborberlin

La Maison fontaine

Architectes : Le collectif raumlaborberlin, Berlin.
Client : Goethe-Institut, Montréal, en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles.
Superficie : Environ 30 m².
Type de projet : Installation éphémère.
Année : 2014.

La Maison fontaine est une installation éphémère du collectif raumlaborberlin, reconnu pour ses interventions dans les friches urbaines et les espaces abandonnés, dans ce cas-ci, l'esplanade Clark. Le collectif souhaitait aussi proposer un lieu de réflexion sur l'eau potable comme bien public.

Lire la suite >>

Musée d'art de Joliette

par Les architectes FABG

Musée d'art de Joliette

Architectes : Les architectes FABG, Montréal.
Client : Musée d'art de Joliette, Joliette.
Superficie totale : 4000 m².
Type de projet : Institutionnel culturel.
Inauguration : 2015.

Quatrième musée d'art en importance au Québec, le Musée d'art de Joliette habitait un bâtiment qui ne convenait pas à son statut. Ses façades aveugles et éloignées de la rue lui ont valu d'être surnommé « le bunker » par les Joliettains. Il projetait bien davantage l'image d'une réserve muséale que d'une institution culturelle accueillante et ouverte au public. 

Le bâtiment redessiné par Les architectes FABG est méconnaissable. 

Lire la suite >>